Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2015

Ce qu'on ne doit pas dire à un couple infertile...

... Même s'ils ont déjà réussi à avoir un enfant.

Je ne vous ferai pas ce qu'on ne dit pas à un couple infertile sans enfant, tout est là : http://1001chosesanepasdireauxinfertiles.blogspot.fr/

Pour le reste, il est des choses qu'on évitera de dire à ces couples, même s'ils ont finalement pu avoir la chance d'avoir un petit bébé!

C'est pour quand le deuxième?

=> toi déjà, t'as pas mémorisé ce qu'il a fallu faire pour le premier, tu nous souhaites donc tant de mal que ça que tu veuilles déjà nous y renvoyer???

Nan mais maintenant que la maman a été enceinte une fois, ça va marcher tout seul!

=> Bah oui, c'est sur, tous les soucis de fertilité n'étaient portés que par Madame. Hein, de toute façon, quand ça marche pas, c'est toujours la faute de la mère non?

Nan mais on est content pour vous, vous le méritiez vraiment!

=> Alors je sens que ça part d'un bon sentiment, qu'il y a une volonté d'être gentil... Mais je sais pas... C'est à dire que certains méritent moins que d'autres(alors en vrai, oui j'en arrive de plus en plus à penser ça), mais comment dire, tu as eu une période où tu avais des doutes à ce sujet? Ca sent un peu la pitié ton truc là...

Pas trop déçu du sexe?

=> Si tu veux parler de la taille du mien écoute, on vit avec hein... Ah de celui du bébé? Alors comment te dire... Ceux qui peuvent se payer le luxe de faire un enfant pour le sexe ont bien de la chance. Si tu passes en PMA et que tu es déçu d'avoir un garçon, je ne peux plus rien pour toi, fais toi ligaturer la(les) trompe(s).

C'est quand même plus gai chez vous depuis qu'il y a le petit!

=> C'est pas le même genre que "une maison sans enfant c'est une tombe"? Ravi que tu aies trouvé l'ambiance mortuaire à chaque fois que tu es passé nous voir. Ne te gêne pas pour nous éviter la prochaine fois!

Vous êtes chiant avec votre merdeux, depuis que vous l'avez vous faites plus rien!

=> Bah ouais. On n'a pas marné des années pour le laisser élever par la télé et les grands-parents pendant qu'on se pète la tronche en boite ou à la plage! Mais puisqu'on en est aux gentillesses, c'est avec toi qu'on fait plus rien, les autres amis qui nous prennent pas de eux sont ravis de voir le petit grandir régulièrement!

 

Si vous en avez d'autres, je me ferai un plaisir d'augmenter la liste ci-dessus...

 

13/09/2015

Signe avec moi

Signe avec moi est une association française qui promeut l'utilisation de la langue des signes avec les bébés. L'idée est née aux Etats-Unis avec le constat que les enfants ayant au moins un parent sourd ou malentendant étaient capable de communiquer avec leur entourage beaucoup plus vite que les autres. Concrètement, pour un enfant, contrôler les muscles de ses mains est bien plus simple que contrôler ceux de la bouche et de l'organe phonatoire. Plus de détails par là!

J'avais déjà entendu parler de cette démarche et elle m'intéressait vraiment. Mais comment s'y mettre? Par où commencer? Comment être certains de ne pas faire les choses dans le mauvais sens, de la mauvaise manière? C'est un petit coup de pouce du destin, en l'occurrence une retrouvaille, qui nous a permis de découvrir cette association!

Une amie d'enfance, devenue orthophoniste et spécialisée dans la LSF et le travail avec des patients présentant des troubles auditifs, a choisi de devenir formatrice Signe Avec Moi. Il lui fallait donc de gentils volontaires pour participer à ses ateliers.

Nous avons fait en tout 6 ateliers. Les gains ont été fantastiques à différents points de vue.

  • La LSF est une langue fabuleuse, sincèrement, si vous aimez les langues, intéressez-vous à celle-ci. Pragmatique, riche et tellement expressive!
  • BébéFIV n'avait pas 2 mois quand on a commencé et ça a été une première activité de groupe pour lui. Il a adoré et il buvait littéralement les chansons signées de notre formatrice!
  • 6 mois plus tard, bébé ne signe pas encore bien régulièrement, mais il adore toujours autant qu'on joigne le geste à la parole et a développé une capacité attentionnelle assez importante.(je voulais dire hors-norme, mais sachons garder un peu de mesure, je suis son père, donc je n'ai aucune objectivité :p)
  • MamanFIV, en tant que'instit, a décidé d'importer les signes avec ses tout petits(3-4ans). En une semaine seulement, ceux qui n'osait pas prendre la parole ou ne le pouvait pas encore ont trouvé un moyen de communiquer et de se faire aux politesses de base: bonjour, s'il te plait, merci,...
  • En tant que parents, en situation de communication difficile (bruit, éloignement, nécessité de silence), un petit signe pour préciser le besoin du moment est un luxe assez pratique!(pour peu qu'hors atelier, votre formatrice vous enseigne les quelques signes coquins qui vont bien... mais humhum... passons... ^^ )

Au final, quel intérêt pour bébé puisqu'il ne signe toujours pas? Et bien il découvre qu'une communication non verbale est possible, ce qui lui simplifie énormément la vie et diminue drastiquement ses frustrations. A cela j'ajouterai que d'avoir signé avec mon fils m'a poussé à la mise en place d'un canal de communication privilégié.

Pour signer, il faut être bien en face de bébé, s'assurer qu'il nous voit et nous entend. Rien que cette démarche nous pousse à mettre en place une communication bilatérale avec bébé, on se force à se mettre à son niveau, à faire attention qu'on sera vu ET entendu, et on tâche de l'observer au maximum, à l'affût des signes qu'il pourrait émettre. Il s'agit là donc d'un vecteur de création de lien particulièrement efficace! Je ne saurais que trop vous le conseiller!

ParentFIV, c'est comment?

Etre parent-FIV, ça change quoi par rapport à être parent tout court?

Honnêtement, j'en sais pas grand chose, vu que je n'ai été que PapaFIV. Mais même si je n'en sais rien, pour faire plaisir à mon ami Devos, je vais quand même en parler!

Alors déjà quand on devient parent FIV, on le sait souvent plus tôt que es autres. Et bien comment dire, on sait dire avec précision la date et l'heure de la fécondation, de l'arrivée dans le nid de maman, et on peut déjà avoir une visu d'un petit haricot plein de vie à un stade où les futures mamans sont en générale en train de recompter leurs jours de retard...

Du coup, comme c'est l'être TANT désiré, on va s'attacher très vite à cette boule de vie. Enormément! Alors attention, je ne dis pas que si on n'a pas fait de FIV, on ne s'attache pas à son enfant hein! Je dis juste que cet attachement là, quand on l'a tant attendu, et qu'on avait même perdu un peu espoir, et bien il a quelque peu tendance à la démesure.

Les gens ayant un peu d'expérience et d'empathie nous rassuraient même assez régulièrement "non mais attendez c'est normal d'avoir du mal à le lâcher, quand on voit par où vous êtes passés pour l'avoir!". Car oui, on a eu du mal à le lâcher. Surtout auprès de ceux pour qui un bébé n'est qu'une poupée qu'on peut prendre pour jouer un peu puis rendre dès que ça chiale! 

NON! Notre fils n'est pas un jouet! Si vous voulez un truc doux pour faire un câlin, prenez un chat! Pas mon fils! Et encore, un chat aussi faut en prendre soin... Prenez une peluche tiens! Ca, c'est interchangeable!

 

Bon, sinon mis à part cette histoire de lien, je dois dire qu'être papa fiv, ça a pas l'air bien différent des autres papas. Je ne dors plus, j'ai peu de temps pour mes passions, j'ai perdu tous mes sujets de conversation, je gâtise et je commence à connaitre par cœur des chansons dont j'ignorais jusque là l'existence!

A toi, futur papa FIV qui me lit peut-être, tout va bien se passer, tu vas marner comme les autres!! :)