Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2016

J'aime pas les parents positifs...

Disclaimer : cet article contient des extraits de cynisme et peut gravement nuire à votre premier degré et à votre absence de recul...

Les parents positifs, c'est chiant.(et je suis poli)

Ils savent toujours comment il faut faire avec les gosses... Enfin ils savent surtout comment il ne faut PAS faire!(avec les gosses des autres)

  • il ne faut pas crier
  • il ne faut pas interdire
  • il ne faut pas forcer
  • il ne faut pas laisser tout faire
  • il ne faut pas dire non
  • il ne faut pas sur-stimuler
  • il ne faut pas perdre patience
  • il ne faut pas il ne faut pas il ne faut pas...
  • ...

Sans déconner? Et c'est quoi votre métier les gars? Enfonceurs de portes ouvertes?(vive les saloons!)

Et en guise de porte ouverte, je peux vous demander où elle est votre positivité avec toutes ces négations? Parce que se définir comme positif en ne balançant que des interdits, j'ai dans l'idée que c'est un poil antinomique...

Et puis ça sert à quoi tout ça à part à culpabiliser les jeunes parents naïfs, crevés qui voudraient juste que leur gosse aille bien et qui se sentent incapable de mettre toutes ces belles idées en application? T'as essayé de les motiver à juste faire des trucs sympas avec leur enfant plutôt que de leur poser des entraves dès qu'ils ont une envie? Et accessoirement, tu t'es demandé si tes conseils étaient les bienvenus? Tu ne t'en souviens peut-être pas, mais l'arrivée d'un enfant chamboule sensiblement(si peu) le quotidien, le niveau de forme, le moral, la disponibilité, tout ça... Du coup, face à un couple fragile qui essaie de prendre ses marques pour juste survivre, toi tu te pointes et tu assènes ta vision étriqué à des gens qui n'en ont absolument pas besoin! Ils avaient juste besoin qu'on leur dise que leur bébé est beau, qu'ils ont l'air de bien s'en sortir, qu'ils devraient bientôt voir le bout du tunnel et que trouver un peu de temps pour eux pourrait leur faire un bien fou! Accessoirement, si tu veux vraiment être sympa, tu peux proposer de changer la prochaine couche pour les libérer un peu!

Alors je peux me tromper, mais j'ai quand même l'impression que tu utilises le concept de positivité pour d'une part te faire mousser et te présenter en parent idéal, et d'autre part pour te dédouaner de tes propres errances de parent à patience limitée(parent normal donc). Manifestement, tu fais des boulettes et tu as besoin d'une caution morale pour supporter ça, donc tu utilises le fourre-tout de la positivité... Laisse-moi te dire que je trouve ça moche et relativement lâche. Sache donc que chaque parent est avant tout humain et de fait, peut parfois faire des erreurs. Je vais même aller plus loin, on fait forcément des erreurs c'est dans notre nature! Alors pourquoi ne pas vouloir assumer et essayer de se rendre plus respectable que ça?

Bah ouais y'a bien eu des fois où j'ai perdu patience, j'ai gueulé comme un con(nard), et j'aurais pas du(mais vraiment). Et truc de dingue, je crois même que je suis pas le seul à qui c'est arrivé... Mais merde, quand ça fait des nuits que tu dors rien, que t'as du stress plein la tronche, et que tu te ramasses des coups de savate dans le bide(ou la tronche) à 5h du matin pour changer une couche, bah ouais y'a des fois où ça peut plus! Je sais que le petit il n'y est pour rien de ta fatigue, qu'il n'a pas à la payer cash, que pour lui aussi c'est dur depuis qu'il est sorti du bidon de maman, mais si je ne me pardonne jamais mes petites erreurs, je vais cumuler de plus en plus de pression et de stress. Jusqu'à quand? Jusqu'à l'explosion? Jusqu'à ce moment maudit où je vais craquer et lui en tourner une? Et bien non, je refuse ta culpabilisation de connard, je vais regarder en face mes erreurs et mon enfant et je vais essayer d'apprendre des deux pour devenir meilleur. Je ne vais pas me ranger derrière des théories que je n'ai même pas comprises pour me faire croire que je vaux mieux que les autres!

La vérité ne réside pas dans les livres, mais dans les yeux de ton enfant. (ce sera ma punchline du mois)

Sur cette belle parole, bonne soirée, et la prochaine fois je vous dirai qu'en fait, j'aime beaucoup la positivité. Je me permettrai même de vous dire ce que j'y range et ce que je pense en avoir retiré.

@+

PapaFiv

 

Commentaires

Je suis tellement d'accord.
Les discours culpabilisant n'avance à rien...

Écrit par : Greg | 01/10/2016

Les commentaires sont fermés.