Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2014

Marathon, sprint final et autres nouvelles

Et oui, il fallait bien que ça arrive, nous voici sur la dernière ligne droite!

Au terme d'une année particulièrement chargée, nous voici avec la naissance de BébéFiv#1 en ligne de mire!

Qu'il aura été à la fois long et court tout ce temps!

Long parce que le démarrage de la FIV se fait toujours attendre, on est impatients, rongés par le désir de faire un premier essai, incertains du résultat,... Long également une fois que ça a "pris". Car une fois la porte de la PMA fermée, on se retrouve à ouvrir celui de la maternité tellement plus tôt que les bébés "naturels"! Là où un couple hors PMA n'a pas forcément idée de la présence de bébé au moins un mois après la conception(oui plus ou moins certaines futures mamans ont des sensations très nettes assez tôt), nous on était au courant de son existence alors qu'il n'était même pas dans l'utérus de MamanFiv!

Mais en même temps tout ceci est passé tellement vite! Passées les premières joies du "ça a marché!", très rapidement sont venus les moments tant attendus de l'annonce à la Terre entière! Et puis les premières questions et décisions logistiques et autres sujets plus ou moins cruciaux : la chambre, le matos de base(poussette, porte-bébé), le sexe? le prénom? le choix de l'allaitement? trouver une sage-femme pour les préparations à l'accouchement, commencer à faire le tour des crèches pour savoir laquelle aura l'insigne honneur de nous envoyer bouler en premier,...

Ajoutez à tout ça un été avec 3 mariages, 2-3 naissances dans l'entourage quelques mauvaises nouvelles et voilà une année qui a filé comme une bombe!(et peut-être imaginez-vous aussi pourquoi depuis pas mal de semaines, je galère à venir publier ici)

Si j'écris maintenant, alors que bébé n'est pas encore là, c'est aussi parce que chaque jour, chaque heure qui passe pourrait nous le faire débarquer! Mais qu'à cela ne tienne, ON EST PRET!!!

  • La chambre : OK.
  • La valise : OK.
  • Les vêtements naissances : OK.
  • La poussette : OK.
  • La monnaie pour l'attente à la maternité : OK (merci la #TeamDaron du #Pap pour ce tuyau, je sens que ça va servir :) )
  • Le siège auto : OK. (pas encore dans la voiture, mais y'a plus qu'à, c'est déballé, testé!)
  • Le boulot: chef prévenu, demande de congé pater : OK.
  • Application chrono sur le smartphone pour checker les durées des contractions : OK.

Dans les grandes lignes, il me semble qu'on est pas mal. Il manque plus que bébé! Quelques suggestions de trucs à préparer encore avant son arrivée? Actuellement, on essaie de cumuler du sommeil, mais ça devient compliqué!

Aller, encore quelques jours et j'aurai la joie immense de vous annoncer son arrivée! D'ici là, portez-vous bien!

04/07/2014

J'ai épousé Karadoc.

"Le gras c'est la vie" © Karadoc dans Kaamelott, Livre II, Corpore sano.

On m'avait pourtant prévenu...

Les femmes enceintes, les envies, tout ça...

Mais je n'avais pas encore ne serait-ce qu'entre-aperçu la gravité de la chose!

lol,manger

Alors ok, elle en est pas encore aux sandwichs de minuit dégustés au lit, ni aux jambons cachés sous l'oreiller, je vais pas trop me plaindre...

Mais passer d'une chérie qui te pourrit pour le camembert au ptit dej à une chérie qui se fait une patate ou des spaghetti-parmesan pour son 4 heures... Ca demande un peu d'adaptation mentale, j'avoue... (et je passerai sur sa pulsion "gratin dauphinois" en pleine canicule, 2h de four quand il fait déjà 32 dehors...J'ai cédé...J'ai sué, mais j'ai cédé)

Moi qui pensais que ça n'arrivait qu'au cinéma ces envies... Un bon paquet de copines m'avait déjà soutenu que chez elles "non les envies franchement ça a été assez léger, j'ai pas été trop pénible, hein mon chérie?"... Phrase déclenchant étrangement chez le chérie en question une puissante envie de regarder le sol ou une mouche qui vole... Je pense que je comprendrai mieux un jour.

Et pourtant, après bientôt 4 mois de grossesse, Madame n'a pas pris un gramme! D'après elle, "pourvu que ça dure!". Mais comme j'essaie de lui faire comprendre : faudrait ptet pas trop y compter!