Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2014

Le tabou de la PMA

Depuis que mini-nous est sur la rampe de lancement (et que ce blog a démarré), je me suis énormément détendu sur le sujet de la PMA. 

Du coup, j'en parle beaucoup plus facilement qu'avant. Je ne le crie pas non plus sur les toits, mais j'ai moins de mal à dire, au mieux que c'est un bébé fiv, au pire que ça a été TRES long et TRES compliqué avec un sourire entendu.
Généralement, à ce stade, ceux qui ont connu de près ou de loin un parcours de PMA se réveillent et lâchent un truc genre "ah mais vous aussi?"...

Attends... Comment ça "NOUS AUSSI"?

Et oui, la PMA touche de plus en plus de monde. On sait bien qu'on n'est pas seul, mais on n'a pas toujours conscience de l'empleur du phénomène et du nombre de futurs parents dans cette situation.
Et la plupart du temps, les couples vivent ça exclusivement à deux, dans leur bulle, sans même envisager qu'un soutien extérieur pourrait être non seulement possible, mais aussi hautement bénéfique! (j'ai fait exactement pareil, replié comme une andouille, trop gêné pour oser en parler à qui que ce soit)

D'expérience, les femmes semblent s'ouvrir un peu plus facilement avec un cercle de proches plus ou moins restreint, mais ça a l'air de rester relativement marginal. Alors pourquoi on ne peut pas simplement en parler? Il ne devrait normalement rien y avoir de honteux à être en parcours de PMA? Est-ce que ce ne serait pas un gros tabou au final la PMA?

Quand je vois la quantité de naissances tous les ans, rien que dans notre service de PMA, je trouve hallucinant de ne pas en entendre parler plus souvent! C'est d'ailleurs une des raisons de vivre de ce blog. Je voulais que n'importe quel papa en perdition sur le net puisse trouver un témoignage positif d'une PMA heureuse!
Aujourd'hui, ce but est toujours là et j'espère qu'il le restera. Je continuerai donc ici à vous causer régulièrement de PMA, de FIV comme je l'ai déjà fait jusque là. Je n'ai pas espoir de changer le monde et de faire sauter d'un coup de baguette magique l'isolement de tous ces couples mais si à un niveau local, je peux arriver à en aider un ou deux, j'aurai réussi mon petit pari!

Commentaires

Je pense que déjà de base parler foufoune règle kiki entre filles c'est moins tabou qu'entre mec (ou alors entre mecs qui parlent de c** mais ça n'a plus les mêmes fins :D )

Écrit par : Doti | 18/09/2014

Les commentaires sont fermés.