Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2014

Le choix du prénom?

MiniNous est prévu pour janvier prochain.(non vous ne saurez pas le sexe, et de toute façon à l'heure où j'écris ces mots, j'en sais pas plus moi non plus :p )

Etant le premier et ayant été particulièrement attendu, vous pensez bien qu'on a largement eu le temps de réfléchir aux prénoms potentiels. Mais cela n'a pas été sans peine.

Vivre avec une instit qui a déjà croisé des dizaines d'exemplaires de chaque prénom qui nous venait et qui du même coup avait déjà a un gros a priori sur chacun d'eux nous a rendu la tâche particulièrement ardue.

"Ah mais machin j'en ai eu un l'année dernière c'était un fléau, je pourrai pas!"

"Nan mais machine, c'est jolie comme prénom, mais j'te jure elle comprenait jamais rien, j'aurais l'impression d'avoir une niaise à la maison!!"

"Ah si truc c'est sympa, mais j'en ai 5 par classe depuis 4 ans, on peut pas trouver un peu plus original?"

Et puis entre temps on est tombé sur le film "Le prénom", qui nous a bien fait marrer. On s'est dit qu'on pourrait faire le même genre de boulot, mais en affichant dès le départ qu'il s'agit d'une boutade! On s'est donc mis en recherche des prénoms les plus nazes ou les plus durs à porter... Et aussi ceux qui pourraient le plus agacer la famille!

Concrètement, on en a beaucoup plus coté féminin, c'est à croire que notre inconscient a été abreuvé de clichés de cruches en nombre bien plus important que de gros nazes...

(et mes excuses pour ceux qui en connaîtraient, en auraient dans leur famille :p )

Florilège masculin : Robert, Alphonse, Godefroy (merci les visiteurs), Hector, Adolphe, Bénito (évidemment).

Florilège féminin :  Cunégonde, Frénégonde, Henriette, Josianne, Plectrude (un de nos préférés!).

Malgré toutes ces idées, nos favoris resteront les suivants : Ignace pour un gars, et Flegmonde pour une fille (merci papa pour cette idée abominable).

Et toi lecteur? Des prénoms totalement kitch ou importable à nous proposer?

Pour vous rassurer, sachez qu'on a déjà bloqué un prénom de fille et un prénom de gars. J'ai même réussi à en faire une contraction pour pouvoir appeler le bébé quand il me prend l'envie de parler au ventre de Madame.

Et puis maintenant, va falloir songer à la façon d'annoncer le vrai prénom (quand on aura le sexe). Des idées, propositions? 

 

 

 

23/07/2014

[PAP] Un papa est-il différent selon s'il est papa de garçon et papa de fille

Après quelques jours de repos éloigné de l'internet, le blog reprend vie par la grâce de notre bien aimée Conboudu et son rendez-vous hebdomadaire j'ai nommé le #PAP(Parole Aux Papas)!

conboudu,pap

La question du jour est de savoir si je serai un papa différent selon que j'ai une fille ou un garçon.

Comme à mon habitude, je vais tâcher de me projeter, ne pouvant pas encore faire part de mon expérience réelle sur la thématique du jour.

Garçon ou fille...Comment est-ce que je réagirai...

Alors autant l'avouer de suite, je me fais toujours avoir par les petites filles. Avec leurs bouilles de pépettes à bêtises, je me fais manipuler à chaque fois! Pas moyen d'y résister, je dis amen à tout ce qu'elles demandent!! (alors si en plus elle a un p'tit air à ma chérie quand elle avait 2 ans, je fonds!)

A l'inverse, j'ai longtemps été stressé à l'idée d'avoir un garçon, de ne pas être aussi gaga que si c'était une fille. Et puis j'ai récemment, rencontré Basile, un petit cousin de 3 mois qui m'a très vite adopté! (oui c'est lui qui m'a adopté ^^ ) Calins, babillage, regards et biberons sont passés tout seul... Pour un stressé des p'tits gars, j'ai l'impression que y'a du mieux!

Au final, garçon ou fille, il y aura très certainement des différences, déjà parce que bien souvent les filles sont plus tournées vers leur papa et les garçons vers leur maman (pas toujours, mais souvent, pour ce que j'ai pu en voir, chez les premiers nés). Alors oui, si j'ai une petite fille qui me colle H24, j'aurai certainement plus de mal à garder un peu d'autorité quand il en faudra. Je compte d'ailleurs sur Madame pour palier à cette déficience de ma part.

Mais si il y a différence, il y aura aussi ressemblances et similitudes. Et je l'espère! Déjà, je ne m'occuperai pas moins de mon enfant, qu'il soit garçon ou fille! Je ne l'aimerai pas moins non plus! (est-il utile de le préciser???)

Etant particulièrement opposé aux stéréotypes de genre, j'espère aussi que je serai autant capable de jouer à la poupée, à la dînette, aux légos, au ballon, quel que soit le sexe de l'enfant! Ce seront ses envies qui guideront mes pas!

Et puis tant pis si j'ai droit à une petite princesse accroc aux poneys, je deviendrai un papa gateau niaiseux à souhait, fan des poneys! Et puis si je fais un p'tit bourrin fana de metal, ben je pourrai rester comme je suis! (l'idéal étant de pouvoir faire une petite metalleuse qui sera fan de papa!! :p )

04/07/2014

J'ai épousé Karadoc.

"Le gras c'est la vie" © Karadoc dans Kaamelott, Livre II, Corpore sano.

On m'avait pourtant prévenu...

Les femmes enceintes, les envies, tout ça...

Mais je n'avais pas encore ne serait-ce qu'entre-aperçu la gravité de la chose!

lol,manger

Alors ok, elle en est pas encore aux sandwichs de minuit dégustés au lit, ni aux jambons cachés sous l'oreiller, je vais pas trop me plaindre...

Mais passer d'une chérie qui te pourrit pour le camembert au ptit dej à une chérie qui se fait une patate ou des spaghetti-parmesan pour son 4 heures... Ca demande un peu d'adaptation mentale, j'avoue... (et je passerai sur sa pulsion "gratin dauphinois" en pleine canicule, 2h de four quand il fait déjà 32 dehors...J'ai cédé...J'ai sué, mais j'ai cédé)

Moi qui pensais que ça n'arrivait qu'au cinéma ces envies... Un bon paquet de copines m'avait déjà soutenu que chez elles "non les envies franchement ça a été assez léger, j'ai pas été trop pénible, hein mon chérie?"... Phrase déclenchant étrangement chez le chérie en question une puissante envie de regarder le sol ou une mouche qui vole... Je pense que je comprendrai mieux un jour.

Et pourtant, après bientôt 4 mois de grossesse, Madame n'a pas pris un gramme! D'après elle, "pourvu que ça dure!". Mais comme j'essaie de lui faire comprendre : faudrait ptet pas trop y compter!